KAIOKEN TATTOO

Tattoo Maori & Polynésien Saint-Etienne

L’art ancestral du tatouage Maori et Polynésien

Lorsque l’on évoque le tatouage polynésien ou le tatouage maori, on évoque un art ancestral qui est à l’origine-même du mot « tatouage ». Si l’on en trouve des traces dans toute l’histoire de l’Humanité, l’art du tatouage a en effet atteint une intensité particulière dans les iles du Pacifique sud. Les premiers explorateurs européens qui voyagèrent dans le Pacifique furent si impressionnés par la diversité et la complexité des motifs employés dans les tatouages que certains y virent les prémices d’une écriture. A leur retour de périple, nombre d’entre eux proposèrent aux locaux de rentrer avec eux afin de faire découvrir en Europe la richesse de cet art. Ainsi, le mot « tatau », qui signifie tatouage en Polynésie, fut transformé en Europe en « tatouage » en français, et « tattoo » en anglais.
Différencier le tatouage maori du tatouage polynésien

Les motifs employés dans le tatouage polynésien et maori sont principalement géométriques, faits de triangles, d’aplats, de lignes, de cercles, spirales et de frises. Leur symbolique est très riche et les tatouages peuvent faire office de reconnaissance sociale (appartenance à un territoire, un clan, une famille, un rang social), de protection, ou bien peuvent représenter des évènements marquants de la vie de l’individu ou des ancêtres, des animaux, des plantes de la vie quotidienne. L’emplacement des tatouages sur le corps a aussi son importance et diffère entre les hommes et les femmes. Le tatouage polynésien et maori, en plus d’être très esthétique, véhicule donc toute la richesse culturelle de toute une partie du monde.

Haircut

Tattoo Maori & Polynésien Saint-Etienne

L’art ancestral du tatouage Maori et Polynésien

Lorsque l’on évoque le tatouage polynésien ou le tatouage maori, on évoque un art ancestral qui est à l’origine-même du mot « tatouage ». Si l’on en trouve des traces dans toute l’histoire de l’Humanité, l’art du tatouage a en effet atteint une intensité particulière dans les iles du Pacifique sud. Les premiers explorateurs européens qui voyagèrent dans le Pacifique furent si impressionnés par la diversité et la complexité des motifs employés dans les tatouages que certains y virent les prémices d’une écriture. A leur retour de périple, nombre d’entre eux proposèrent aux locaux de rentrer avec eux afin de faire découvrir en Europe la richesse de cet art. Ainsi, le mot « tatau », qui signifie tatouage en Polynésie, fut transformé en Europe en « tatouage » en français, et « tattoo » en anglais.
Différencier le tatouage maori du tatouage polynésien

Les motifs employés dans le tatouage polynésien et maori sont principalement géométriques, faits de triangles, d’aplats, de lignes, de cercles, spirales et de frises. Leur symbolique est très riche et les tatouages peuvent faire office de reconnaissance sociale (appartenance à un territoire, un clan, une famille, un rang social), de protection, ou bien peuvent représenter des évènements marquants de la vie de l’individu ou des ancêtres, des animaux, des plantes de la vie quotidienne. L’emplacement des tatouages sur le corps a aussi son importance et diffère entre les hommes et les femmes. Le tatouage polynésien et maori, en plus d’être très esthétique, véhicule donc toute la richesse culturelle de toute une partie du monde.

“ DECOUVREZ NOTRE GALERIE
TATOUAGE MAORI & POLYNESIEN SAINT-ETIENNE EN DETAILS”